République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Présentation / L'Arcep recrute

Chargé(e) de mission "spectre, technologies et innovation"

• Poste à pourvoir : chargé(e) de mission
Direction : direction mobile et innovation
Unité : spectre, technologies et innovation
Titre du responsable : chef de l'unité
Date de vacance du poste : immédiate
Adresse : 7, square Max Hymans - 75730 PARIS CEDEX 15


Missions principales

La direction mobile et innovation (DMI) est en charge, au sein de l'Arcep, des activités liées aux réseaux mobiles, à la gestion du spectre, au suivi des investissements mobiles et à la stimulation de l'innovation. Elle est composée de 5 unités : spectre, technologies et innovation ; attribution des fréquences mobiles ; couverture et investissements mobiles ; régulation des marchés mobiles ; gestion des fréquences.

A ce titre, la DMI est amenée à conduire des travaux structurants pour le secteur des télécommunications, relatifs par exemple au déploiement des réseaux 4G ou IoT et à l'introduction des futurs réseaux 5G, au suivi de la couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles, aux accords de mutualisation d'infrastructures entre opérateurs mobiles, ou plus généralement au bon fonctionnement concurrentiel du marché mobile.

Au sein de la DMI, l'unité spectre, technologies et innovation (USTI) est en charge des missions suivantes :

a) Apporter une vision stratégique et industrielle sur les enjeux en matière de spectre et d'innovation.
Cette mission consiste à coordonner les relations de l'Arcep avec l'industrie des communications électroniques et l'écosystème des start-up, à assurer des activités de veille sur les nouvelles technologies et les nouveaux usages, et à apporter des analyses stratégiques et technologiques liées aux enjeux de régulation.

b) Concevoir la réglementation nationale liée à l'utilisation des fréquences.
Cette mission consiste à préparer et faire adopter les décisions de l'Arcep relatives à la réglementation nationale des fréquences, qui déterminent leurs conditions d'utilisation par les différents exploitants de réseaux radioélectriques : réseaux mobiles, réseaux satellitaires, liaisons d'infrastructures, systèmes Wi-Fi et autres dispositifs à courte portée, équipements techniques de production audiovisuelle, etc.

c) Contribuer aux travaux européens et internationaux en matière de fréquences.
Cette mission consiste à définir et porter les positions de l'Arcep dans les différentes instances internationales en matière de fréquences (UIT, CEPT, RSPG, …), amenant ainsi à des participations régulières à des réunions à l'étranger et, au niveau français, à des relations suivies avec l'Agence nationale des fréquences.


Activités du / de la titulaire

Le/la titulaire du poste contribuera à un panel d'activités diversifiées au sein de l'unité. A sa prise de poste, le/la titulaire contribuera en premier lieu aux travaux suivants :

o Préparer l'arrivée de la 5G, au niveau international
L'industrie des télécommunications anticipe d'ores et déjà l'évolution vers les réseaux 5G, à un horizon 2020. De nombreux travaux techniques et réglementaires sont d'ores et déjà engagés pour identifier de nouvelles fréquences et technologies qui pourront être le support de ces futurs réseaux 5G. Le/la titulaire du poste sera en charge de suivre, participer ou contribuer à ces travaux, notamment dans des enceintes européennes.

o Suivre l'ensemble des activités liées aux communications satellitaires
L'Arcep autorise de nombreux liens de communications satellitaires en vue d'offrir des services de communications électroniques. Qu'il s'agisse de liaisons fixes, de communications sur les bateaux, à bord d'avions, ou encore de communications mobiles, un grand nombre de technologies dans des bandes de fréquences toutes aussi variées composent le paysage des réseaux satellitaires suivies par l'Arcep. Le/la titulaire sera en charge de suivre l'ensemble de ces réseaux pour le compte de l'Arcep.

Par la suite, en fonction des actualités et de son appétence pour les différentes missions de l'unité, le portefeuille d'activités du/ de la titulaire du poste sera élargi à d'autres sujets dont il/elle aura la charge.

Le/la titulaire du poste, dans l'exercice de ses fonctions, entretiendra des échanges réguliers et réciproques avec les autres agents de l'unité, et plus largement les autres directions de l'Arcep. De plus, le/la titulaire du poste sera amené(e) à entretenir des échanges fréquents avec des acteurs télécoms (opérateurs et équipementiers) et d'autres administrations (Agence nationale des fréquences, Conseil supérieur de l'audiovisuel, ministère de la Défense, de l'Intérieur, etc.).

Les activités du/de la titulaire du poste pourront nécessiter des déplacements réguliers, en région parisienne ou à l'étranger.


Profil recherché

Le profil attendu est un(e) candidat(e) diplômé(e) d'une école d'ingénieur ou titulaire d'un master ou doctorat dans des domaines liés aux technologies de communication. Une bonne connaissance technique des systèmes de communications électroniques est attendue.

Le/la candidat(e) devra savoir être autonome, curieux/se, et avoir une capacité de synthèse, les activités du poste l'amenant à s'intéresser à des sujets larges et variés. Une vraie appétence pour les sujets technologiques sera appréciée.

Il/elle devra également avoir une aisance relationnelle car il/elle sera en relation avec une grande variété d'acteurs. Le/la candidat(e) rédige avec aisance, et maîtrise la langue anglaise (à l'oral comme à l'écrit).



Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d'un détachement de 3 ans, ou par un contractuel sur la base d'un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable pour la même durée.

Candidatures à adresser par courriel : urh[a]arcep.fr