République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Présentation / L'Arcep recrute

Chargé(e) de mission "spectre, technologies et innovation"

• Poste à pourvoir : Chargé(e) de mission
Direction : Direction Mobile & innovation (DMI)
Titre du responsable : Chef de l'unité spectre, technologie & innovation (USTI)
Date de vacance du poste : immédiate
Adresse : 7, square Max Hymans - 75730 PARIS CEDEX 15


Missions de l'Arcep

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), arbitre expert et neutre au statut d'autorité administrative indépendante, est l'architecte et le gardien des réseaux d'échanges en France.
Architecte des réseaux, l'Arcep crée les conditions d'une organisation plurielle et décentralisée des réseaux. Elle garantit l'ouverture du marché à de nouveaux acteurs et à toutes les formes d'innovation, et veille à la compétitivité du secteur à travers une concurrence favorable à l'investissement. L'Arcep organise le cadre d'interopérabilité des réseaux, afin qu'ils apparaissent comme un seul aux yeux des utilisateurs malgré leur diversité, simples d'accès et non cloisonnés. Elle coordonne la bonne articulation public/privé dans le cadre de l'intervention des collectivités territoriales.

Gardien des réseaux, l'Arcep s'assure du respect des principes essentiels pour garantir la capacité d'échange des utilisateurs. Elle veille à la fourniture du service universel, et accompagne les pouvoirs publics pour étendre la connectivité sur l'ensemble du territoire. Elle assure la liberté de choix et la bonne information des utilisateurs, et protège contre les atteintes possibles à la neutralité de l'internet. L'Autorité lutte plus généralement contre toutes les formes de silos qui pourraient menacer la liberté d'échanger sur les réseaux, et s'intéresse à ce titre aux nouveaux intermédiaires que sont les grandes plateformes internet.

Missions principales de l'unité au sein de l'Arcep

La direction mobile et innovation (DMI) est en charge, au sein de l'Arcep, des activités liées aux réseaux mobiles, à la gestion du spectre, au suivi des investissements mobiles et à la stimulation de l'innovation. Elle est composée de 5 unités : l'unité " spectre, technologie & innovation ", l'unité " attribution des fréquences mobiles ", l'unité " couverture & investissements mobiles ", l'unité " régulation des marchés mobiles " et l'unité " gestion des fréquences ".

A ce titre, la DMI est amenée à conduire des travaux structurants pour le secteur des télécommunications, relatifs par exemple à l'introduction des futurs réseaux 5G, au déploiement des réseaux 4G ou Internet des objets (IoT), aux systèmes de transport intelligents, au suivi de la couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles, aux accords de mutualisation d'infrastructures entre opérateurs mobiles, ou plus généralement au bon fonctionnement concurrentiel du marché mobile.

Au sein de la DMI, l'unité spectre, technologies et innovation mène les travaux de prospective technologique, sur des sujets comme la 5G, l'IoT, ou les systèmes de transport intelligents (STI), et a pour objectif d'éclairer le Collège de l'Arcep sur les enjeux réglementaires à venir, en collaboration avec d'autres direction de l'Arcep.

L'unité a pour missions principales de :

- Faire la veille technologique des grandes technologies de communication numérique à venir ;
- Définir les stratégies relatives aux bandes de fréquences dont l'Arcep est affectataire pour préparer l'arrivée de nouveaux usages et la migration, le cas échéant, d'utilisateurs en place ;
- Accompagner les interlocuteurs de l'Arcep dans leurs démarches d'innovation.

Ces missions concernent des domaines très variés (réseaux mobiles, réseaux mobiles professionnels, systèmes de transport intelligents, Internet des objets, bandes libres…). L'unité a ainsi de nombreuses relations avec des industriels de tailles diverses, fournisseurs ou utilisateurs de communications électroniques, avec les institutions européennes, avec les instances de normalisation et avec les pouvoirs publics français.


Activités principales du poste

Le/la titulaire du poste contribuera à un panel d'activités diversifiées au sein de l'unité et en premier lieu aux travaux suivants :

  • Poursuivre les travaux de l'Arcep sur l'Internet des objets

L'Arcep a publié en Novembre 2016 son livre blanc sur l'Internet des objets. Ce document, en deux parties, établit d'une part un diagnostic, partagé avec d'autres institutions publiques, et annonce, d'autre part, la feuille de route des travaux de l'Arcep sur le sujet.

Le/la titulaire aura donc pour mission principale de mettre en œuvre cette feuille de route, au travers de l'organisation d'ateliers thématiques et de la mise en place d'un portail en ligne sur les thématiques d'innovation.

Par ailleurs, il/elle sera en charge de tous les aspects prospectifs et réglementaires liés à l'IoT au sein de l'unité.

http://www.arcep.fr/iot/

  • Préparer l'arrivée de la 5G, au niveau international

L'industrie du numérique œuvre déjà à l'évolution vers les réseaux 5G, à un horizon 2018-2020. De nombreux travaux techniques et réglementaires sont d'ores et déjà engagés pour identifier de nouvelles fréquences et technologies qui pourront être le support de ces futurs réseaux 5G. Le/la titulaire du poste contribuera à ces travaux, notamment dans des enceintes européennes.

Par la suite, en fonction des actualités et de son appétence pour les différentes missions de l'unité, le portefeuille d'activités du/de la titulaire du poste sera élargi à d'autres sujets.

Les activités du/de la titulaire du poste pourront nécessiter des déplacements réguliers, en région parisienne ou à l'étranger.


Profil du titulaire

Le/la candidat(e) est diplômé(e) d'une école d'ingénieur ou titulaire d'un master ou doctorat dans des domaines liés aux technologies de communication. Une bonne connaissance technique des systèmes de communications électroniques est attendue.

Le/la candidat(e) devra être autonome, curieux(se), et avoir une capacité de synthèse, les activités du poste l'amenant à s'intéresser à des sujets larges et variés. Une vraie appétence pour les sujets technologiques sera appréciée.

Il/elle devra également avoir une aisance relationnelle car il/elle sera en relation avec une grande variété d'acteurs. Il/elle rédige avec aisance, et maîtrise la langue anglaise (à l'oral comme à l'écrit).


Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d'un détachement de 3 ans, ou par un contractuel sur la base d'un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable pour la même durée.

→ Candidatures par courriel à adresser à : urh[a]arcep.fr