République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Présentation / l'Arcep recrute

Chargé(e) de mission " unité couverture et investissements mobiles "

• Poste à pourvoir : Chargé de mission
• Direction : Direction de l'accès mobile et de l'innovation (DMI)
• Titre du responsable : Chef de l'unité couverture et investissements mobiles
• Date de vacance du poste : Immédiate
• Adresse : 7 square Max Hymans - 75730 PARIS CEDEX 15


Missions de la direction

La direction mobile et innovation (DMI) est chargée, au sein de l'Arcep, des activités liées aux réseaux mobiles, à la gestion du spectre, au suivi des investissements mobiles et à la stimulation de l'innovation. Elle est composée de 5 unités : spectre, technologies et innovation ; attribution des fréquences mobiles ; couverture et investissements mobiles ; régulation des marchés mobiles ; gestion des fréquences.

La DMI est amenée à conduire des travaux structurants pour le secteur des télécommunications, relatifs par exemple au déploiement des réseaux 4G ou IoT et à l'introduction des futurs réseaux 5G, au suivi de la couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles, aux accords de mutualisation d'infrastructures entre opérateurs mobiles, ou plus généralement au bon fonctionnement concurrentiel du marché mobile.

Missions de l'unité

Au sein de la DMI, l'unité couverture et investissements mobiles est composée de 6 agents, incluant le chef d'unité. L'unité traite de dossiers stratégiques et exposés, au cœur des missions de régulation de l'Autorité. Elle traite tous les sujets relatifs à la couverture et à la qualité des réseaux mobiles des opérateurs, dans une logique d'incitation à l'investissement des opérateurs, de régulation par la data et d'aménagement numérique du territoire.

A ce titre, elle contribue, au sein de la direction, à l'élaboration des obligations de déploiement qui sont imposées aux opérateurs lors de l'attribution de fréquences mobiles (par exemple récemment pour la bande 700 MHz), et s'assure du suivi et du respect par l'ensemble des opérateurs de ces obligations de déploiement, que cela soit en 2G, 3G et 4G. Elle contribue en particulier à la mise en œuvre et au contrôle du programme " zones blanches centres-bourgs" du Gouvernement, et est de ce fait en contact avec de nombreux acteurs publics. L'unité réalise ainsi de nombreuses analyses cartographiques et statistiques, qui font référence aussi bien en interne qu'en externe. Elle a notamment fortement contribué au rapport sur l'effort d'investissement des opérateurs mobiles, publié le 3 décembre 2015.

L'information des utilisateurs et territoires est également au cœur des missions de l'unité. Ainsi, en premier lieu, l'unité mène de nombreux travaux, évaluations et contrôles relatifs aux cartes de couverture des opérateurs mobiles. En deuxième lieu, elle mène des enquêtes mesurant la qualité des services mobiles des opérateurs. A ce titre, elle travaille en lien avec de nombreux prestataires, et a vocation à entretenir et développer de nombreux partenariats avec des acteurs impliqués dans le numérique (SNCF, RATP, etc.). L'ensemble des résultats des enquêtes est publié et particulièrement suivi par les acteurs du marché, en vue de comparer les opérateurs entre eux, et d'informer les consommateurs, opérateurs ou collectivités. L'unité gère, enrichit et met à jour ainsi l'observatoire sur la couverture et la qualité des services mobiles de l'Arcep ( arcep.fr/comparer-les-operateurs-mobiles), ou encore l'observatoire trimestriel de suivi des déploiements en zones peu denses (arcep.fr/zones-peu-denses).

Pour 2017, l'unité devra traiter plusieurs dossiers structurants :

- le suivi de l'obligation, d'ici janvier 2017, pour les opérateurs de couvrir en 4G 40% de la zone peu dense ;
- participation aux travaux du BEREC relatifs à la couverture mobile ;
- travaux sur les solutions de couverture à la demande (Voix sur Wifi, DAS, etc) ;
- le suivi de l'obligation pour les opérateurs de couvrir l'ensemble des centres-bourgs (" programme zones blanches "), a minima en 2G d'ici fin 2016 et en 3G d'ici mi 2017 ;
- la mise en œuvre de nouvelles obligations pour les opérateurs en matière de publication de cartes de couverture enrichies ;
- le développement de nouveaux partenariats en vue de les intégrer aux travaux et publications de l'Autorité (partenariats institutionnels, crowdsourcing, etc.)
- la mise à jour continue des observatoires (couverture et la qualité des services mobiles et zones peu denses).


Missions principales du poste

Le (la) titulaire du poste viendra renforcer les équipes de l'unité chargées du suivi des sujets relatifs à la qualité de service mobile, aux partenariats ou encore des sujets européens. A ce titre, au sein de l'unité, les principales missions du titulaire du poste porteront sur :

le suivi, l'entretien et le développement de différents partenariats avec des acteurs impliqués dans le numérique (SNCF, RATP, etc.), en vue notamment de contribuer au développement de ceux-ci et du crowdsourcing, et de contribuer ainsi à la régulation par la data ;
le suivi des enquêtes de qualité des services mobiles ;
le traitement et l'analyse des différentes données relatives à la couverture et à la qualité de service mobiles, en vue de leur exploitation, aussi bien en interne qu'en externe ;
l'ouverture et à la diffusion des données de l'unité, notamment en open data ;
la participation et l'implication dans les groupes BEREC afférents de l'unité (net neutralité, sujets mobiles) ;
l'analyse des sujets relatifs à la couverture mobile à la demande (Voix sur Wifi, femtocell, DAS, etc).

Le (la) titulaire du poste est appelé(e) à travailler avec plusieurs directions de l'Autorité, son Collège, devant lequel il (elle) présente les dossiers de sa responsabilité, et les différents partenaires externes de l'Autorité (opérateurs, ministères, prestataires, collectivités, partenaires, BEREC, etc). Des déplacements pourront avoir lieu, que cela soit en France ou en Europe.


Profil du titulaire

De formation supérieure (économie, école d'ingénieur, master II en économie de la régulation, etc.), le (la) candidat(e) :

dispose d'une réelle appétence pour le secteur des communications électroniques et présente les compétences nécessaires à la maîtrise rapide des aspects techniques, juridiques et stratégiques des réseaux mobiles ;
sait manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés et peut s'approprier un sujet complexe d'ordre technique, économique, concurrentiel et juridique ;
fait preuve, à ces fins, de curiosité, d'une bonne capacité d'analyse et de synthèse, de qualités de rigueur, d'autonomie, d'initiative, de proactivité et d'organisation, ainsi que d'une aisance d'expression, tant à l'écrit qu'à l'oral, également en anglais ;
a le goût du travail en équipe, avec des personnes de profils variés (économistes, juristes, ingénieurs, etc.), et de présenter, de façon claire, synthétique et convaincante, les enjeux de dossiers complexes ;
maitrise les outils informatiques, notamment Excel et les outils SIG (QGIS, etc.).

Une maîtrise de l'anglais est nécessaire.


Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d'un détachement de 3 ans, ou par un contractuel sur la base d'un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable pour la même durée.

Candidatures à adresser à : urh[a]arcep.fr