République Française

Member of BEREC

Languages Français English

22th March 2017

Informer les citoyens des performances des réseaux mobiles, c’est encourager l’investissement dans les infrastructures et développer la connectivité mobile

L’observatoire de la couverture et la qualité de service mobile s'inscrit dans le cadre des actions que mène l'Arcep pour améliorer l'information des utilisateurs en matière de couverture et de qualité des services de communications électroniques. Pour choisir un opérateur, les utilisateurs peuvent en effet s'appuyer sur 4 critères : le contenu de l'offre, le prix, la qualité de service de l'opérateur et sa couverture. Si les informations disponibles sur le marché permettent bien de comparer les opérateurs sur les deux premiers critères, la comparaison de la couverture et de la qualité des opérateurs est quant à elle complexe, en particulier pour les services mobiles. L'Arcep s'attache donc à améliorer la transparence du marché sur ce point.

MONRESEAUMOBILE.FR

Pour évaluer les performances des réseaux mobiles, l’Arcep considère deux critères, mis en avant sur son outil monreseaumobile.fr:

  1. la couverture, qui reflète sous format cartographique l’ampleur du réseau déployé par chaque opérateur (découlant de la quantité d’antennes existantes),
  2. et la qualité des services mobiles, depuis la qualité sonore d’un appel à la rapidité de téléchargement d’un fichier.

Open data : ouvrir la voie à de nouveaux comparateurs de réseaux mobiles

Conformément à la loi pour une République numérique, l'Arcep rend disponible l’ensemble des cartes des opérateurs en open data, ouvrant ainsi la possibilité à des tiers d’utiliser ces données, d’en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de performance des réseaux mobiles. Retrouvez toutes les données de couverture et de qualité de service publiées par l'Arcep sur la plateforme ouverte des données publiques en suivant ce lien : www.data.gouv.fr/fr/datasets/monreseaumobile

Les nouvelles cartes de couverture mobile, contrôlées par l’Arcep

Pour étendre leur couverture mobile, les opérateurs déploient en continu des antennes 2G, 3G et 4G sur le territoire : elles forment la base de leur réseau mobile. La répartition de ces antennes sur le territoire, leur puissance d’émission, les contraintes géographiques alentour, permettent à chaque opérateur de produire des cartes de couverture théorique. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l’ensemble du territoire mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité. L’Arcep définit le format de ces cartes de couverture, qui ont vocation à être publiées par les opérateurs. L’Arcep en contrôle la fiabilité régulièrement, en réalisant des campagnes de mesures sur le terrain, dans toute la France.

Mars 2017 : lancement de la phase test en région Nouvelle Aquitaine

monreseaumobile.fr procède d’un enrichissement du niveau de précision des cartes de couverture que doivent produire les opérateurs mobiles, afin que celles-ci collent mieux à la réalité vécue par les utilisateurs sur le terrain. Jusqu’à présent binaires (zone couverte / non-couverte), ces cartes comprennent aujourd’hui quatre niveaux d’évaluation pour mieux refléter la réalité de la couverture mobile pour le service voix/SMS. monreseaumobile.fr permet aussi de comparer facilement les performances des opérateurs entre eux.

Ces nouvelles cartes enrichies sont en phase de test, grandeur nature, dans une région pilote : la Nouvelle Aquitaine. L’Arcep s’assurera de la fiabilité de ces nouvelles cartes, en menant une campagne de mesures sur le terrain dans toute la région, afin de calibrer, au cours du second trimestre, le protocole de vérification.

Prochaine étape : septembre 2017

Ces cartes de couverture à quatre niveaux seront étendues à l’ensemble du territoire métropolitain et publiées à la rentrée 2017, pour le service Voix/SMS.
Des travaux complémentaires sont également en cours pour étendre, à plus long terme, ce nouveau format au service Internet mobile 3G/4G.

Couverture des services mobiles

Sur la base des cartes de couverture des opérateurs, l'Arcep calcule les taux de couverture de la population et en superficie du territoire, pour les différentes technologies. Ces taux reflètent la possibilité, à l'extérieur des bâtiments, d'accéder à un service.

Les chiffres au 1er janvier 2017
2G
3G
4G
Orange   Bouygues   SFR   Free
Pour plus d'information, passez la souris sur les graphiques

En plus de monreseaumobile.fr , il est possible de se rendre sur les sites des opérateurs (Orange, Bouygues Telecom, SFR, Free Mobile) afin de naviguer au sein de leurs cartes de couvertures respectives. Ces cartes n'ont pas encore été vérifiées par l'Arcep.

L’enquête annuelle sur la qualité de service mobile, réalisée par l’Arcep (dernière mise à jour : juillet 2016)

Si la qualité globale des services mobiles s’accroit, des disparités existent entre les opérateurs. Ainsi, la hiérarchie des enquêtes de 2014 et 2015 se confirme. Orange affiche les meilleurs résultats sur l’ensemble de l’enquête. Bouygues Telecom et SFR affichent des performances assez proches, toutefois moins bonnes. La hiérarchie entre les deux opérateurs dépend des usages considérés. Enfin, Free Mobile obtient des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d’indicateurs.

Les indicateurs présentés dans ces graphiques sont notamment disponibles en open data, afin que chacun puisse s’approprier ces différents éléments, et générer le cas échéant des infographies.

Explorez les résultats de 2016
Lieux de vie :
Toutes zones
Zone rurale
Z. intermédiaire
Zone dense
Orange   Bouygues   SFR   Free
Transports
Autoroutes
Grandes lignes
TGV
Trains du quotidien
Métro parisien
Orange   Bouygues   SFR   Free
Pour plus d'information, passez la souris sur les graphiques

Les débits augmentent sensiblement dans la zone dense et la zone intermédiaire. L’écart de qualité entre la zone rurale et la zone urbaine du territoire demeure toutefois important, qu’il s’agisse des appels vocaux ou des débits. Le débit moyen mesuré avec un terminal 4G est de 6 Mbit/s en zone rurale et de 30 Mbit/s en zone dense. Concernant les appels vocaux, environ 86% des appels sont d’une qualité parfaite en zone rurale, contre 97% en zone dense.


L’enquête 2016 montre un accroissement continu des débits, grâce notamment au déploiement sur le territoire de la 4G. Les débits mesurés avec un terminal 4G sont désormais, en moyenne nationale, de 18 Mbit/s, contre 14 en 2015.

Prochain rendez-vous : juin 2017

En juin 2017, l’Arcep publiera les résultats de la prochaine enquête de qualité de service : ils seront alors intégrés à monreseaumobile.fr et publiés en open data.