République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Actualité / Les titres de la presse du vendredi 7 avril 2017

RÉGULATION

Itinérance/Europe

• Le Parlement européen adopte la décision sur les prix de gros pour l’itinérance.  Cette décision permet l’entrée en vigueur du règlement européen abolissant les frais d’itinérance pour les consommateurs à partir du 15 juin prochain. Le prix de gros facturé entre les opérateurs de réseaux ne pourra pas dépasser 3,2 centimes d'euro la minute pour les appels téléphoniques et un centime pour les SMS. Ces plafonds resteront inchangés jusqu’en 2022. Concernant les données internet, le tarif ne pourra pas dépasser 7,70 euros par gigaoctet à compter du 15 juin 2017 puis 6 euros à partir du 1er janvier 2018 avant de baisser chaque année jusqu'à atteindre 2,50 euros le 1er janvier 2022. (AFP, Reuters, Communiqué du PE)

• Fin des frais d'itinérance : « les derniers obstacles levés » en Europe. Des questions restent en suspens… Il existe évidemment certains gardes fous pour éviter des abus de ce qui est présenté comme l'itinérance « comme à la maison ». Il faut en effet disposer de « liens stables » avec le pays dans lequel l'offre de téléphonie mobile a été souscrite, une notion que chacun pourra arranger à sa sauce. D'autres questions viennent à peine d'être tranchées par le Berec comme le cas de certains forfaits comprenant à la fois un abonnement fixe et mobile, les options supplémentaires qui viennent augmenter le prix de l'abonnement, les remises exceptionnelles proposées pendant la première année, ainsi que les réductions diverses et variées qui viennent parfois s'ajouter à la facture finale (nextinpact.com, zdnet.fr, mLex, euractiv.com)

Fibre optique

               . Marché Entreprises

• Les petits opérateurs télécoms tirent la sonnette d’alarme. L’association Alternative Télécom réclame l’ouverture du réseau d’Orange pour que les opérateurs télécoms alternatifs puissent avoir une offre de gros dans la fibre destinée aux entreprises. La peur de la reconstitution d'un monopole d'Orange dans la fibre agite beaucoup ses concurrents. L'Arcep mène actuellement une consultation pour décider d'éventuelles mesures à prendre. Sébastien Soriano a prévenu, début janvier, qu'il fallait attaquer « les derniers bastions » du monopole d'Orange et prendre des mesures spécifiques. Pour permettre aux petits opérateurs télécoms pour entreprises d'accéder davantage aux infrastructures des gros opérateurs de réseau, l'Arcep veut favoriser l'émergence d'un troisième acteur d'infrastructure, aux côtés d'Orange et SFR. Cet acteur qui ouvrirait son réseau, c'est Kosc, nouvel arrivé sur le marché (Les Echos)

• Les opérateurs alternatifs attaquent le monopole d’Orange sur la fibre. «Orange est en train de reconstruire un monopole sur ce marché», martèle Jacques Bonifay, président d'Alternative Télécom. «À force de privilégier la concurrence par les infrastructures, l'Arcep en oublie la concurrence par l'offre» renchérit Bernard Lemoine, président de Nerim et vice-président d'Alternative Télécom. L'arrivée d'un troisième opérateur, Kosc, sur le marché des entreprises, ne change rien aux demandes et inquiétudes d'Alternative Télécom. Jacques Bonifay estime même que cela va simplement «permettre la constitution d'un oligopole»… À moins, évidemment, que les attentes des opérateurs virtuels soient enfin satisfaites (Le Figaro)

• Les opérateurs alternatifs se révoltent contre Orange. Ils souhaitent la mise en place d’une forme de « dégroupage » qui leur permettrait d’utiliser le réseau fibre de l’opérateur historique ( Le Monde)

• La dure vie des opérateurs alternatifs. Les opérateurs alternatifs commencent tout juste à se remettre de l'arrivée de Free. Plusieurs ont disparu, tandis que d'autres étaient rachetés, comme Virgin Mobile. D'autres encore, comme EI Telecom (NRJ Mobile, CIC Mobile...), La Poste Mobile ou encore Prixtel, ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Aujourd'hui, le marché du mobile reste agité. Les gros opérateurs télécoms font la course à la data illimitée dans leurs forfaits mobiles.  « Tout cela, c'est un coup marketing pour pousser Bouygues à faire la consolidation dans les télécoms, regrette David Charles, le PDG de Prixtel, qui n'est pas favorable à un passage de quatre à trois grands opérateurs télécoms. « Le seul but de la consolidation, c'est d'enlever de la concurrence pour faire remonter les prix, dit-il. Les opérateurs disent qu'à trois, ils investiraient plus, mais moins de concurrence, c'est moins d'investissements... » Orange et SFR, partisans de la consolidation, pensent au contraire que les synergies qui en découleraient seraient autant d'argent pouvant être réinvesti dans leur business (Les Echos)

• Alternative Télécom, l'autre lobby contre la domination d'Orange sur la fibre. Un groupe d'opérateurs alternatifs rejoint le lobby Alternative Mobile, qui devient Alternative Télécom. En quelques mois, ils veulent obtenir des offres clés-en-main (activées) sur le réseau fibre d'Orange... alors qu'une autre association s'est formée il y a quelques semaines à peine. Le groupe arrive tout de même un peu tard, alors que l'Arcep a déjà durement défendu une offre passive sur la fibre d'Orange. L'inciter à passer au stade supérieur, via un « dégroupage » (des offres activées) risque d'être un défi, d'autant que l'opérateur historique a toujours des liens forts avec l'État. Adista et Alternative Télécom reconnaissent d'ailleurs arriver un peu après cette bataille, mais affichent toujours leur volonté d'obtenir leur sésame (nextinpact.com, silicon.fr)

               . Aménagement numérique

• Le décret zone fibrée dans les limbes (Contexte)

la concurrence épinglait Altice pour le sabordage de sa filiale Outremer Telecom. L'opérateur a fait appel de cette décision auprès du Conseil d'État, qui a rejeté en bloc les demandes de l'opérateur. Celui-ci a rendu son verdict le 31 mars et démonte point par point les accusations de l'opérateur, notamment concernant la régularité et le bien-fondé de la décision de l'ADLC (nextinpact.com)         5

FCC

Ajit Pai Develops Plans to Roll Back Net Neutrality Rules. Federal Communications Commission Chairman laid out preliminary plans to roll back the agency’s net neutrality rules in a meeting this week with trade associations. Ajit Pai is inching closer to making his plans public, possibly as soon as this month. The plans appear aimed at preserving the basic principles of net neutrality but shifting enforcement to the Federal Trade Commission, while undoing what Republican critics regard as the regulatory overreach of the FCC’s rules. FCC officials didn’t immediately respond to requests for comment (Wall Street Jal)

FCC will add economic analysis division, chairman says (mLex)

TRAI

The Telecom Regulatory Authority of India has advised Reliance Jio Infocomm (Jio) to withdraw its 3-month complimentary offer. Jio launched the 'Jio Summer Surprise' promotion on 31 March. Under this campaign, all Jio Prime members who make their first recharge of INR 303 will receive three months of free services in addition to the benefits of their purchased plan (telecompaper.com)

 

NUMÉRIQUE

IA

• « L’intelligence artificielle, ce sont des algorithmes capables de s’adapter » : une interview de Gwennael Gate, cofondateur de Angus.ai, une start-up qui permet aux commerçants d’améliorer la relation client grâce à des caméras capables d’analyser les mouvements et émotions des personnes filmées. Futur en Seine lance Humans of IA pour donner la parole aux start-uppers, chercheurs, ingénieurs qui travaillent dans le domaine de l’intelligence artificielle. L’occasion de découvrir leur vision, leurs défis et de démêler les fantasmes de la réalité pour mieux comprendre le monde qui nous attend demain (blog.futur-en-seine.paris)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Et Martin Bouygues refusa de replonger dans le bain de la consolidation. Patrick Drahi et Stéphane Richard ont tenté de le convaincre, entre novembre et mars, de revenir à la table des négociations. Mais Martin Bouygues craignait que cette opération, par nature très compliquée, n’aille, une fois de plus, pas jusqu’à son terme(Le Monde)

Equipementiers

• L’activité des fabricants de fils et câbles électriques et de communication a bénéficié en 2016 de la forte impulsion donnée par les câbles sous-marins qui a permis d’enregistrer un chiffre d’affaires global de 2,3 milliards d’euros, en hausse de 2% par rapport à 2015. Les exportations, qui restent stables, ont profité de cet élan et représentent 40% des livraisons. Si l’on exclut les câbles sous-marins, le chiffre d’affaires s’inscrit en retrait de 4,9% d’une année sur l’autre, cette variation étant directement liée au cours des matières premières et à la tension exercée sur les prix. En France, à périmètre constant et hors câbles optiques, les volumes de câbles produits sont proches de l’équilibre, les tonnages de métaux se contractant de -1,4%. Cette inflexion est largement compensée par la production record de 11 millions de km de fibres optiques (Communiqué Sycabel, AFP)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fréquences 5G

• L’Etsi publie ses spécifications sur le partage du spectre. L’organisme européen de normalisation pour les communications a annoncé l’achèvement des spécifications qui devront assurer la qualité de service lors du partage du spectre radio entre des licences d’accès partagées (LSA) et les licences existantes sur le spectre. Cette norme est un élément essentiel notamment pour la future 5G (Communiqué Etsi)

Equipementiers

• Samsung s'attend à une hausse de 48,2% de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre 2017. Cela malgré le rappel planétaire du Galaxy Note 7 et l'arrestation de son héritier (AFP)

 

 

INTERNET

Privacy shield

MEPs want stronger "privacy shield" (Politico)

Top 10/capitalisations boursières mondiales

Tencent entre dans le club des 10 plus grosses entreprises au monde. Avec un cours en hausse de 44% en un an, la capitalisation boursière du groupe chinois, connu pour son application mobile WeChat, atteint désormais 279 milliards de dollars (Les Echos)

 

CONTENUS

Contenus sportifs

• Front Orange-Canal+ contre SFR. L'opérateur veut aider la chaîne pour l'appel d'offres de la Ligue des champions, qui intéresse Patrick Drahi (Le Monde)

Contenus illégaux

• No European internet guidelines for many months. The Commission met tech platforms and telecoms players to gauge the effectiveness of their voluntary measures to flag and remove illegal content (Politico)

• Germany calls on EU to regulation plateforms soon (Politico)

Fake news

Fake news : opération séduction de Facebook auprès des média (Le Monde)

 

SECTEUR POSTAL

Colis

Grab the eraser, Council reconsiders parcel proposal (Politico)

 

Toutes les revues de presse

L'année en cours : 2017

Mai
 Avril
282726252421
201918141312
11107654
3
Avril
Mars
Février
Janvier

Les autres années



Revues de presse