République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Présentation / L'Arcep recrute

Chargé(e) de mission " Modèles et tarifs "

• Poste à pourvoir : chargé(e) de mission " Modèles et tarifs "
Direction : direction économie, marchés et numérique
Unité : modèles et tarifs
Titre du responsable : chef de l'unité modèles et tarifs
Date de vacance du poste : septembre 2017
Adresse : 7, square Max Hymans - 75730 PARIS CEDEX 15

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), arbitre expert et neutre au statut d'autorité administrative indépendante, est l'architecte et le gardien des réseaux d'échanges (télécoms et postaux) en France. En 2017, elle préside l'instance européenne regroupant les régulateurs du secteur des télécoms.


Missions principales de la direction et de l'unité

Au sein de l'Arcep, la direction économie, marchés et numérique (DEN) est une direction transverse chargée des aspects économiques, statistiques et tarifaires de l'action de l'Autorité. Elle assure également une mission propre de veille sur les questions relatives au numérique et à l'audiovisuel. Ses principales missions sont :

- le suivi des marchés et de l'activité des secteurs ;
- le support aux autres directions en matière d'analyse économique, concurrentielle et financière, en particulier lors des analyses de marché mais également lors de règlements de différends, de contentieux, d'avis ou de saisines de l'Autorité de la concurrence ;
- le développement et la promotion de la doctrine de l'institution à l'extérieur et notamment devant les institutions européennes ;
- l'animation de la réflexion prospective sur les sujets relatifs au numérique (acteurs Over the top, etc.) et à l'audiovisuel (ex : relations contenants-contenus).

L'unité modèles et tarifs, composée de trois chargés de mission (ingénieurs et/ou économistes), d'un adjoint et d'un chef d'unité, assure l'expertise en matière d'analyse de coûts et le pilotage des sujets de tarification. En particulier, elle :

- examine l'évolution des tarifs d'Orange (dégroupage, produits de gros pour le marché entreprises, génie civil, téléphonie fixe, …), dont le tarif structurant du dégroupage (chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros), en coopération avec les directions opérationnelles ;
- assure le soutien aux directions opérationnelles (sur les sujets haut et très haut débit fixe grand public et entreprises, mobile, téléphonie fixe, postal et télédiffusion) en matière de méthodologie et de modélisation des coûts des opérateurs ainsi que d'examen des tarifs régulés.

Sur ces sujets, les questions liées à la fibre optique prennent une importance croissante ;

- conduit ou suit la mise en œuvre des obligations de comptabilisation des coûts, de séparation comptable et des audits comptables pour les opérateurs régulés ;
- participe plus largement aux principales évaluations technico-économiques menées par l'Arcep.


Activités principales

Le/la titulaire du poste est susceptible d'intervenir sur des projets variés de l'unité présentant des aspects de modélisation, comptables, économiques, techniques et juridiques. Plus particulièrement, il/elle sera amené(e) à développer une expertise sur les coûts et les tarifs pour animer les réflexions autour des prochains grands enjeux tarifaires et concurrentiels du secteur.

Le/la titulaire du poste mènera ses dossiers de manière autonome ou en équipe, sous le pilotage du chef d'unité, en collaboration avec l'ensemble des directions de l'Autorité et sera amené(e) à soumettre ses analyses directement au collège de l'Autorité sous l'égide de sa hiérarchie.

Il/elle sera susceptible d'animer ou de contribuer à des travaux en concertation avec les opérateurs, des universitaires, certaines institutions (Autorité de la concurrence, Conseil d'Etat, ministères, Commission européenne, etc.) ou avec les autres régulateurs européens au sein de l'Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE). Il/elle pilotera le cas échéant des études confiées à des cabinets de conseil.

Des déplacements ponctuels sont à prévoir, essentiellement en Europe, en interaction avec la Commission européenne et les autres régulateurs européens, à l'occasion desquels il/elle sera amené(e) à défendre les positions de l'Arcep.


Profil recherché

Disposant d'un profil d'ingénieur(e) et/ou économiste, le/la candidat(e) :

- dispose des compétences nécessaires à la maîtrise rapide des aspects techniques et économiques des réseaux télécoms et à leur modélisation technico-économique, et présente une appétence pour ces questions ;
- fait preuve de capacités d'analyse, d'abstraction, de réflexion et de rigueur, d'organisation, de réactivité, d'autonomie et de respect des délais ;
- possède une aisance rédactionnelle, un esprit d'initiative, le souci de présenter, de façon claire et synthétique, à l'écrit et à l'oral, des enjeux complexes, ainsi que des aptitudes au travail en équipe avec des profils divers.

Une première expérience professionnelle serait appréciée mais non indispensable. Une maîtrise de l'anglais est souhaitable. Une aisance en matière de modélisation et/ou programmation (Excel, Java) serait un atout.


Le poste est à pourvoir par un(e) fonctionnaire de catégorie A, sur la base d'un détachement de 3 ans sur contrat, ou par un(e) contractuel(le) sur la base d'un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable pour la même durée.

→ Candidatures (CV et lettre de motivation) à adresser à : urh[a]arcep.fr