République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Observatoire / Observatoire des marchés

Les services de télécommunication en France au 3ème trimestre 2000 (Opérateurs autorisés)

Dernière mise à jour le 9 février 2006

Présentation

L’Autorité de régulation des télécommunications rend publics les résultats de la troisième enquête trimestrielle qu’elle a menée sur le marché des services de télécommunications, auprès des 108 opérateurs titulaires de licences au 30 septembre 2000, en application de la décision n° 00-350 du 7 avril 2000.

Les résultats obtenus sont exhaustifs pour l’ensemble des indicateurs (chiffre d’affaires, volumes et parcs) compte tenu du fait que la part de marché des opérateurs qui ont répondu à cette enquête représente plus de 98% de l’ensemble du marché en 1999.

L’Autorité remercie à nouveau les opérateurs pour leur collaboration, qui se fait sur une base volontaire et renouvelle son souhait que chaque opérateur participe aux prochaines enquêtes.

Avertissement : les chiffres fournis dans ce rapport pour les deux premiers trimestres 2000 ont été réajustés par rapport à ceux fournis dans les publications antérieures afin de tenir compte des compléments et modifications de réponse apportés par certains opérateurs.

I. Le marché dans son ensemble : l’activité des opérateurs de télécommunications dans les services de télécommunications

1. Le marché des clients finals

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Téléphonie fixe 25 449 24 674 24 651 0 %
Services mobiles 12 311 13 003 13 957 + 7,3%
Ensemble téléphonie (fixe et mobile) 37 759 37 677 38 608 + 2,5%
Services avancés 2 854 2 770 2 940 + 6,1%
Renseignement, annuaire et publicité 687 757 511 - 32,5%
Terminaux 1 641 2 078 2 485 + 19,6%
Liaisons louées 2 860 2 955 3 768 + 27,5%
Transport de données 794 961 955 - 0,6%
Fourniture d’accès à Internet 135 174 276 + 58,4%
Autres services 48 369 135 - 63,5%
Ensemble 46 778 47 742 49 678 + 4,1%

Le chiffre d’affaires dans les services de télécommunications correspondant aux opérateurs titulaires de licences au troisième trimestre a progressé de 4,1 % par rapport au second trimestre. La part de la téléphonie reste prépondérante et représente près de 78% de l’ensemble des services.

La part de la téléphonie mobile dans les revenus totaux progresse pour atteindre 36,2% du marché total de la téléphonie (elle était de 34,5% au second trimestre et de 32,6% au premier trimestre). La téléphonie mobile a progressé très fortement au cours de l’année 2000 par rapport à l’année 1999 : les revenus de la téléphonie mobile au cours des trois premiers trimestres de l’année 2000 représentent déjà presque un montant équivalent à celui de l’ensemble de l’année 1999 tandis que les volumes sortants de téléphonie mobile au cours des trois premiers trimestres de 2000 représentent plus de 120% de ceux de l’année 1999 (cf annexe II : Comparaison entre 1999 et les trois premiers trimestres de l’année 2000).

Les revenus de la téléphonie fixe restent stables à 24,7 milliards de francs et ils représentent 63,8% de l’ensemble de la téléphonie.

Les volumes de communications sont en baisse pour la téléphonie fixe et en progression pour les communications mobiles.

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Communications fixes 38 055 37 150 36 382 - 2,1%
Communications mobiles 8 302 8 575 8 813 + 2,8%
Communications fixes et mobiles 46 357 45 725 45 194 - 1,2%

N.B : Les volumes de communications fixes ne doivent pas être rapprochés de l’indicateur de chiffre d’affaires "Téléphonie fixe" car ils ne recouvrent pas le même périmètre du fait de la présence des recettes liés aux frais d’accès, aux abonnements ou aux services supplémentaires pour les lignes fixes (donc indépendants des volumes consommés) ainsi que de décalage de périmètre pour les cartes (les cartes prépayées vendues au cours d’un trimestre ne sont pas intégralement consommées au cours de ce trimestre ; les revenus et les volumes du segment des cartes prépayées ne portent pas forcément sur les mêmes cartes).

2. Le marché intermédiaire entre opérateurs titulaires de licences (services d’interconnexion)

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Interconnexion et vente de minutes en gros 8 637 9 639 11 564 + 20,0%
dont trafic international entrant 1 190 1 288 1 633 + 26,8%

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Interconnexion et vente de minutes en gros 16 603 18 749 20 039 + 6,9%
dont trafic international entrant 1 623 1 749 1 886 + 7,8%

Les revenus tirés des services d’interconnexion et de ventes de minutes en gros continuent à croître de manière importante (+ 20,0% au troisième trimestre). Les volumes de services d’interconnexion progressent également (+ 6,9%). Parmi ces services, le trafic international entrant augmente également sensiblement chaque trimestre (+ 7,8% de hausse pour les revenus du troisième trimestre par rapport au second).

N.B. : les rubriques de chiffre d’affaires et de volumes ne sont pas établis sur les mêmes périmètres ce qui rend un rapprochement direct pour le calcul de prix moyens hasardeux (les revenus d’interconnexion incorporent des revenus fixes tels que les paiements au titre des liaisons de raccordement ainsi que des prestations entre opérateurs, hors trafic de minutes).

II. Analyse des différents segments de marché

1. La téléphonie fixe

1.1. Les lignes fixes

L’accès, les abonnements et les services supplémentaires

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Frais d’accès, abonnements, services supplémentaires 8 397 8 347 8 368 + 0,3%

Les revenus provenant des frais d’accès, d’abonnements et de services supplémentaires restent stables d’un trimestre à l’autre, du fait de l’absence de modifications tarifaires importantes chez l’opérateur historique et d’une stabilité du parc de lignes installées durant le troisième trimestre (33 998 214 lignes à la fin du troisième trimestre contre 33 973 298 à la fin du second trimestre).

Les communications depuis les lignes fixes (hors publiphones et cartes)

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Communications nationales (hors vers mobile) 10 259 9 184 8 495 - 7,5%
Communications internationales 1 593 1 474 1 439 - 2,4%
Communications vers les mobiles 3 952 4 345 4 700 + 8,2%
Ensemble des communications des lignes fixes 15 804 15 003 14 634 - 2,5%

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Communications nationales (hors vers mobile) 33 976 32 915 31 908 - 3,1%
dont communications locales (hors Internet) 20 745 19 181 18 016 - 6,1%
dont communications d’accès à Internet 6 004 6 906 7 318 + 6,0%
dont communications interurbaines 7 227 6 828 6 574 - 3,7%
Communications internationales 1 156 1 157 1 119 - 3,3%
Communications vers les mobiles 1 785 1 890 1 941 + 2,7%
Ensemble des communications des lignes fixes 36 917 35 962 34 968 - 2,8%

Le chiffre d’affaires des communications nationales (hors fixe vers mobile) connaît une baisse importante, de 7,5% qui s’explique en partie par une baisse des prix et en partie par une baisse en volume, de 3,1%. Les communications nationales (locales, Internet et nationales) restent prépondérantes dans le total des communications passées depuis les lignes fixes d’abonnés puisqu’elles représentent respectivement 58,0% des revenus et 91,2% des volumes.

Le volume des communications d’accès à Internet continue de progresser au cours du troisième trimestre (+6,0%). Les volumes de communications d’accès à Internet mesurés au cours des trois premiers trimestres de l’année 2000 représentent déjà plus de 160% des volumes de l’année 1999 (cf annexe II : Comparaison entre 1999 et les trois premiers trimestres de l’année 2000). Cependant, cette progression n’est pas complètement représentative de la progression de ce segment de marché  qui est encore plus élevée : en effet, les volumes considérés ici correspondent aux communications à Internet facturées aux abonnés par des opérateurs (selon les formules d’accès à Internet gratuit ou des abonnements payants) et à la majeure partie (mais pas à la totalité) des volumes de communications correspondant aux forfaits tout compris (non facturées aux abonnés par les opérateurs). Le complément des volumes de communications à Internet correspondant aux forfaits tout compris n’apparaît pas dans cette rubrique mais dans celle des " Volumes des services d’interconnexion ".

La progression des communications vers les mobiles semble se ralentir (elle passe de 6% entre le premier et le second trimestre à 2,7% entre le second et le troisième trimestre 2000). Néanmoins, sur les trois premiers trimestres de l’année 2000, les volumes de communications vers les mobiles équivalent à la totalité de l’année 1999 (cf annexe II : Comparaison entre 1999 et les trois premiers trimestres de l’année 2000).

La sélection et la présélection du transporteur

Le nombre d’abonnés à la sélection et à la présélection du transporteur s’établit à 5 290 686 à la fin du troisième trimestre, ce qui représente une augmentation de 25 ,8% par rapport à la fin du deuxième (4 205 339 abonnés).

1.2. Les cartes téléphoniques fixes



  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Cartes d’abonnés et cartes prépayées 504 535 653 + 22,1%

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Cartes d’abonnés et cartes prépayées 522 578 767 + 32,8%

Le nombre de cartes prépayées vendues par les opérateurs titulaires de licences au cours du troisième trimestre baisse par rapport à celui du second trimestre (10 036 521 cartes contre 11 362 015). Cette baisse ne se traduit pas dans les résultats en chiffre d’affaires et en volumes.

1.3. La publiphonie



  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Publiphonie 744 792 1 004 + 26,7%

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Publiphonie 617 612 651 + 6,4%

Le parc de publiphones en activité a baissé de 1% au cours du troisième trimestre par rapport à la fin du second trimestre (passage de 239 993 publiphones à 237 887).

2. Les services mobiles

Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile à la fin du troisième trimestre atteint 26 198 500 abonnés contre 24 295 200 abonnés à la fin du deuxième trimestre. Le nombre d’abonnés par cartes prépayées passe de 9 664 200 à 10 882 800 au cours du troisième trimestre et il représente 41,5% de l’ensemble des abonnés mobiles au 30 septembre 2000 ; le taux d’équipement de la population française (nombre d’abonnés sur la population française totale) s’élevait à la fin du troisième trimestre 2000 à 43,6% de la population française.(1)

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Téléphonie mobile 12 100 12 801 13 809 + 7,9%
Autres services mobiles 210 202 148 - 26,4%
Ensemble des services mobiles 12 311 13 003 13 957 + 7,3%

  Chiffre d’affaires (francs/mois) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Facture mensuelle moyenne par abonné (2) 186,5 182,0 182,3 + 0,2%

Le chiffre d’affaires de la téléphonie mobile continue à croître à un rythme sensiblement supérieur à celui de l’ensemble du marché (+ 7,3% de croissance en un trimestre contre + 4,0% pour l’ensemble des services de télécommunications, services mobiles compris). Par ailleurs, la facture mensuelle moyenne par abonné reste stable (+ 0,2% par rapport au second trimestre).

Les autres services mobiles (téléphonie mobile satellitaires, radiomessagerie et réseaux radio professionnels) décroissent.

  Volumes (millions de minutes) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Téléphonie mobile 8 252 8 575 8 813 + 2,8%

  Volumes (minutes/mois) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Volume mensuel moyen par abonné (3) 127 122 116 - 4,6%

La progression du volume de trafic au départ des mobiles est nette (+ 2,8%) mais inférieure à celle du revenu total. La consommation moyenne mensuelle par abonné baisse, en restant voisine de deux heures de communication par mois.

3. Les autres composantes du marché

3.1. Les services avancés



  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Services avancés 2 854 2 770 2 940 + 6,1%

Le chiffre d’affaires des services avancés (numéros libre appel, numéros à coûts partagés, numéros à revenus partagés téléphoniques et télématiques) est en augmentation au troisième trimestre (+ 6,1%) après une baisse de 2,9% au second. Il est hasardeux d’avancer à ce stade une explication de ces fluctuations.

3.2. Les autres services liés au service téléphonique



  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Renseignements, annuaires, publicité 687 757 511 - 32,5%

  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Terminaux et équipements 1 641 2 078 2 485 + 19,6%

Le chiffre d’affaires des services de renseignements, des ventes d’annuaires et de publicité a diminué de 32,5% au troisième trimestre après une hausse de 10% au second trimestre. Le revenu tiré de la vente des terminaux et équipements a augmenté de 19,6% au troisième trimestre. Une explication de ces variations de chiffre d’affaires est hasardeuse à ce stade.

3.3. Les liaisons louées et le transport de données



  Chiffre d’affaires (millions de francs) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Liaisons louées 2 860 2 955 3 768 + 27,5%
Transport de données 794 961 955 - 0,6%

Le marché des liaisons louées connaît une forte croissance au troisième trimestre (+ 27,5%), tandis que celui du transport de données par les opérateurs titulaires de licences connaît une légère érosion par rapport au second trimestre. Néanmoins, les revenus en transport de données des opérateurs titulaires de licences (hors Transpac notamment) sur les trois premiers trimestres de l’année 2000 représentent déjà 98,3% de l’ensemble des revenus de l’année 1999, ce qui témoigne d’une progression très forte de ce segment de marché.

NB : les opérateurs titulaires de licences ne réalisent qu’une fraction du chiffre d’affaires total du marché du transport de données. En effet, des opérateurs non titulaires de licences sont également actifs sur ce marché parmi lesquels Transpac, IBM, etc…

3.4. La fourniture d’accès à Internet et les services associés



  Chiffre d’affaires (millions) Evolution
  T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Fourniture d’accès à Internet, services associés 135 174 276 + 58,4%

Le chiffre d’affaires réalisé par les opérateurs titulaires de licences dans la fourniture d’accès à Internet et les services associés connaît une croissance rapide au troisième trimestre (+56% par rapport au premier trimestre).

NB : les opérateurs titulaires de licences ne réalisent qu’une faible fraction du chiffre d’affaires total du marché de la fourniture d’accès à Internet. En effet, les acteurs majeurs de ce secteur sont les fournisseurs d’accès à Internet parmi lesquels Wanadoo, AOL, Liberty Surf, Club Internet, etc qui ne sont pas titulaires d’une licence.

3.5. Les autres services associés aux services de télécommunications



  Chiffre d’affaires (millions) Evolution
T1 2000 T2 2000 T3 2000 T2-T3(%)
Autres services 48 369 135 - 63,5%

Les autres services associés aux services de télécommunications qui comprennent notamment des prestations d’hébergement d’équipements de télécommunications dans des hôtels de télécommunications et de gestion de centres d’appels dans des sites spécialement aménagés connaissent une forte fluctuation.


1- Des chiffres plus récents et plus détaillés sont disponibles sur notre site Internet, rubrique "Observatoire des mobiles"

2- elle est calculée en divisant le chiffre d’affaires de la téléphonie mobile du trimestre N par une estimation du parc moyen d’abonnés du trimestre N [(parc total d’abonnés à la fin du trimestre N + parc total d’abonnés à la fin du trimestre (N-1)/2]. Il est rappelé que cet indicateur, qui n’intègre pas les revenus de l’interconnexion, est distinct de l’indicateur traditionnel de revenu moyen par abonné (ARPU).

3- il est calculé en divisant le volume de trafic de la téléphonie mobile du trimestre N par une estimation du parc moyen d’abonnés du trimestre N [(parc total d’abonnés à la fin du trimestre N + parc total d’abonnés à la fin du trimestre (N-1)/2]


 Annexe 1 : Données de marché en euros

 Annexe 2 : Comparaison entre 1999 et les trois premiers trimestres 2000

 Annexe 3 : Définitions de certains services

Tous les observatoires trimestriels et annuels

2016

Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre

2015

Smiley L'année 2015

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre

2014

Smiley L'année 2014

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre

2013

Smiley L'année 2013

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre

2012

Smiley L'année 2012

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre


2011

Smiley L'année 2011

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre


2010

Smiley L'année 2010

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre


2009

Smiley L'année 2009

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre


2008

Smiley L'année 2008

Smiley 4ème trimestre
Smiley
 3ème trimestre
Smiley
 2ème trimestre
Smiley
 1er trimestre


2007

Smiley L'année 2007

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
Smiley 2ème trimestre
Smiley 1er trimestre


2006

Smiley L'année 2006

Smiley 4ème trimestre
Smiley 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2005

Smiley L'année 2005

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2004

Smiley L'année 2004

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2003

Smiley L'année 2003

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2002

Smiley L'année 2002

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2001

Smiley L'année 2001

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre


2000

Smiley L'année 2000

 4ème trimestre
 3ème trimestre
 2ème trimestre
 1er trimestre

1999

Smiley L'année 1999

1998

Smiley L'année 1998