République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Transition vers IPv6

L'Arcep dévoile son observatoire de la transition vers IPv6 

Paris, le 9 décembre 2016

Un observatoire pour accélérer la transition vers IPv6

Le 30 septembre dernier, l'Arcep rendait public son rapport au gouvernement sur l'état du déploiement du protocole IPv6. Comme l'y invitait Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du Numérique et de l'Innovation, l'Arcep annonçait dans son plan d'action pour accélérer la transition vers IPv6 en France la mise en place d'un observatoire.

Cet observatoire de la transition vers IPv6 doit permettre de :

- favoriser la coordination entre acteurs de l'internet en vue d'une accélération des déploiements ;

- fournir aux utilisateurs des informations pouvant être considérées comme d'intérêt public sur l'état de la transition en France - y compris opérateur par opérateur.

Il dresse à cette fin l'état des lieux des déploiements du protocole IPv6 en France et en présente l'évolution de son adoption dans le temps. Cette mise en transparence des réalisations et des intentions des acteurs majeurs permet l'identification d'éventuelles sources de blocages.

L'observatoire se limite à ce stade à des données produites et mises à disposition par des tiers. Dans la version enrichie de l'observatoire, qui sera publiée fin 2017, des données que l'Arcep aura recueillies directement auprès des principaux FAI en France seront ajoutées.

Vers un panorama plus large de l'état de l'internet en France

Au printemps 2017, la dynamique de transition vers IPv6 fera également l'objet d'un point d'étape par l'Arcep, qui inscrira ce sujet dans un panorama plus large de " L'état de l'internet en France ".

Comme le prévoit le Règlement européen, ce panorama comprendra notamment un premier rapport public d'activité sur la surveillance exercée par l'Arcep en matière de neutralité de l'internet, et sur ses premières constatations.

*
* *

A noter : seul IPv6 bénéficiera des prochaines évolutions technologiques d'internet

Depuis le 7 novembre 2016, l'IAB (Internet Architecture Board) (1) préconise que, dorénavant, les standards établissant le fonctionnement d'internet, notamment ceux mis au point par l'IETF (Internet Engineering Task Force) (2), soient conçus et enrichis uniquement pour le protocole IPv6, sans recherche de rétrocompatibilité avec IPv4.

L'Arcep salue la décision de l'IAB qui marque une étape majeure dans le processus d'adoption d'IPv6 et d'accompagnement de la fin d'IPv4.

____________________
(1) Comité chargé de la surveillance et l'évolution d'internet via diverses organisations telles que l'IANA, l'IETF et l'IRTF.
(2) Groupe international d'experts, informel et ouvert, qui contribue à l'élaboration des standards utilisés sur internet.



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés

Valider