République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

RÉGULATION par la DATA

L'Arcep met cartes sur table avec monreseaumobile.fr 

Paris, le 22 mars 2017

L'Arcep publie aujourd'hui de nouvelles cartes de couverture mobile, expérimentales, en Nouvelle-Aquitaine. Elle intègre également ces cartes dans une nouvelle application : monreseaumobile.fr.

Des nouvelles cartes enrichies, avec quatre niveaux d'évaluation de la couverture mobile

A la suite d'une décision de l'Arcep, les opérateurs mobiles sont tenus de publier, à partir de cet été, des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n'y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS. Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs.

Avec ces nouvelles cartes, l'Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux. Ces cartes de couverture enrichies constituent aussi un point de départ : en identifiant les zones de couverture limitée, un diagnostic est posé, ouvrant la voie à un débat sur les besoins de couverture à l'avenir.

L'Arcep lance aujourd'hui une phase pilote en Nouvelle Aquitaine pour roder le dispositif

Ces nouvelles cartes enrichies sont, à compter d'aujourd'hui, en phase de test, grandeur nature, dans une région pilote : la Nouvelle Aquitaine. L'Arcep publie en effet les cartes expérimentales que lui ont remis les opérateurs. L'Arcep s'assurera de la fiabilité de ces nouvelles cartes, en menant dans toute la région une campagne de mesures sur le terrain, afin de calibrer, au cours du second trimestre, le protocole de vérification.

A la rentrée 2017, la publication de ces cartes enrichies sera étendue à tout le territoire métropolitain.

Les cartes sont rassemblées dans un nouvel outil cartographique

L'Arcep lance également aujourd'hui monreseaumobile.fr, un outil cartographique présentant ces nouvelles cartes. Cet outil vise à apporter une information sur mesure aux utilisateurs, afin de les aider à comparer entre eux les opérateurs. Monreseaumobile.fr rassemble deux types d'informations complémentaires :

- d'une part, les cartes de couverture des opérateurs. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l'ensemble du territoire mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité ;

- d'autre part, des mesures de qualité de service réalisées en conditions réelles. Ces données représentent parfaitement la réalité du terrain, mais ne permettent pas, par nature, d'avoir une vision exhaustive du territoire.

Cette approche de " régulation par la data " entend enclencher un cercle vertueux : les choix éclairés des utilisateurs inciteront les opérateurs à investir dans la couverture du territoire ; les opérateurs faisant le plus d'efforts seront récompensés par les consommateurs, ce qui permettra de rentabiliser ces investissements.

Une réappropriation des cartes par tous

Grâce à la loi pour une République numérique de 2016, qui a introduit une disposition spécifique relative à la publication de ces cartes en open data, l'Arcep met également à disposition ces cartes en open data.

Cette mise à disposition publique des données permettra ainsi à tout un chacun de les utiliser, d'en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs mobiles. L'Arcep appelle les organismes et entreprises intéressés à se saisir de ces nouvelles données, publiées à ce stade uniquement pour la Nouvelle Aquitaine, pour développer des applications qui pourront, à la rentrée, intégrer ces nouvelles cartes sur toute la France.

Ce nouveau dispositif se fonde sur de nouveaux pouvoirs conférés à l'Arcep en 2015 et 2016

Deux lois successives ont accru les pouvoirs de l'Arcep, et permis la définition de ce nouveau dispositif. En effet, la loi " Croissance et activité " d'août 2015 et la loi pour une République numérique d'octobre 2016 ont respectivement permis la définition par l'Arcep des cartes de couverture enrichies ainsi que leur publication en open data. L'Arcep s'est saisie de ces nouveaux pouvoirs dès 2015, a conduit les différents travaux afférents, et a adopté, en décembre 2016, une décision visant à donner aux utilisateurs de téléphone portable les moyens de mieux appréhender, pour chaque opérateur, les lieux où la couverture mobile est de bonne qualité et les lieux où celle-ci est de moins bonne qualité.



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés

Valider